Dans l’intimité de notre Plastic Bag

L’écologie… Est-ce qu’on s’en ballec’ vraiment ? Chez C2P, que nenni ! En ce mois de juin et des premières chaleurs annonçant l’été, le collectif ne se relâche pas et s’intéresse de près au 7ème continent. Mais c’est quoi ça?? Hé bien, si on fait la somme des déchets plastiques qui sont en mer, on obtient… Devinez… Une masse de la taille d’un CONTINENT ! On vous raconte comment on a construit tout ça…

19141991_138852286687909_1781780119_n

Tout commence par un film : « Plastic Bag » (pour voir cette petite pépite, clique ici mon p’tit https://lc.cx/SrdV). Ophélie, tombée amoureuse du court-métrage, propose au collectif de se lançer dans une aventure : celle de le retourner et l’adapter à notre ville chérie, Bruxelles. Ni une, ni deux, Marie, Luna, Youssef et Hussein se joignent en choeur dans ce « Challenge accepted ».
Bonne excuse pour silloner la ville en faisant tourbilloner un sac plastique mais surtout… Pour aller se dorer la pilule à la plage d’Ostende !

Triste constat : impossible de traverser une rue sans croiser la route du plastique: bouteilles, sachets volants, et autres consorts pavent notre chemin… Partant de là, et de l’envie de recréer à notre manière le film de Ramin Bahrani, on se lance dans le vif du sujet: nos habitudes de consommation, comment on fabrique le plastique, comment on le détruit (ou pas !), quel impact sur l’environnement et sur notre santé. Le constat est partagé par tous : il faut agir et changer nos habitudes.

C’est décidé, on ne peut pas se contenter de refaire le film Plastic bag, il faut conscientiser, donner envie de bouger ! Notre but : aller de l’avant, mais sans jugement !! C’est ainsi qu’en fouillant l’internet mondial, on croise la route de Sylvie Droulans. Maman et femme active, elle s’est lançée il y un an demi dans un défi zéro déchets, et ça marche. Ouverte et pétillante, elle nous a donné tous les trucs et astuces dont nous avions besoin. On a même appris à faire notre produit vaisselle nous-mêmes, et c’est d’une facilité déconcertante ! Marie a déjà adopté le geste chez elle, victoire. Essayez, vous verrez…

19243874_138853526687785_565735708_o

Mais c’est pas tout. Luna nous propose de contacter un intervenant désormais bien connu sur les réseaux sociaux : Leo Not Happy ! Jeune étudiant namurois, notre compatriote a créé ce petit personnage mécontent de l’état de nos rues. Il organise des ramassages de déchets collectifs, et ça aussi… Ca marche ! Participation accrue et pas moins de 5 millions de vues pour la dernière vidéo en ligne, le ramassage de mégots (et ça, c’est là p’tit chat : https://lc.cx/SrPz) à Porte de Namur. Très occupé, c’est par Skype qu’on l’a interviewé, parce qu’on est so 3.0

19198413_1436970859715479_1020366523_n

Et évidemment, ça nous a donné envie de faire la même chose, un « ramassage collectif coup2pouce ».
En tout, treize personnes, divisées en deux groupes, ont traqué les déchets plastiques autour de la gare du Midi.
Nos rues, d’apparence propres, recellent de trésors cachés… Eh oui, après 10 minutes, voilà ce que nous avions déjà ramassé…

 

Tout au long de l’émission, on est passé de la joie à la peine. Tour à tour, on apprend de bonnes comme de mauvaises nouvelles : Trump qui décide de sortir les USA de l’accord de Paris sur le Climat, ou Boylan Slat qui découvre comment dépolluer les océans de leurs (de « nos », en vrai…) déchets plastiques… Du positif et du négatif qu’il nous a paru nécessaire de faire apparaître également.

Tout ceci et tout cela, sacralisé dans notre dernier petit bébé dont on est très fiers, c’est « On s’emballe(c) ».